top of page

mar. 14 mars

|

Brégence

Lecture d'Ingeborg Bachmann / Max Frisch

Ingeborg Bachmann / Max Frisch | "Nous n'avons pas bien fait." La correspondance. Piper Suhrkamp 2022 Hubert Dragaschnig et Sabine Lorenz lisent les lettres Jürgen Thaler en conversation avec Renate Langer (co-éditrice)

Lecture d'Ingeborg Bachmann / Max Frisch
Lecture d'Ingeborg Bachmann / Max Frisch

Heure et lieu

14 mars 2023, 19:30

Brégence, Mariahilfstraße 29, 6900 Bregenz, Autriche

À propos de l'événement

Printemps 1958 : Ingeborg Bachmann diffuse actuellement sa pièce radiophonique Le Bon Dieu de Manhattan . Max Frisch a écrit au « jeune poète » combien il en était enthousiaste. La réponse de Bachmann ouvre une correspondance qui, dans environ 300 documents survivants, témoigne de la vie, de l'amour et de la souffrance de l'un des couples les plus célèbres de la littérature de langue allemande : les communications intimes et en même temps la littérature mondiale. Renate Langer, co-éditrice de la correspondance, explique l'édition très attendue de la lettre, qui dresse un tableau nouveau et surprenant de la relation et remet en question les évaluations et les reproches traditionnels.

Pourquoi on se détruit les uns les autres ? Max Frisch à Ingeborg Bachmann, 6 janvier 1963

Ingeborg Bachmann, née à Klagenfurt en 1926, s'est fait connaître comme poète grâce à une prestation devant le Groupe 47. Après les volumes de poésie The Hours of Time (1953) et Invocation of the Great Bear (1956), elle publie des pièces radiophoniques, des essais et deux volumes de nouvelles. Malina (1971) est son seul roman achevé. Bachmann est mort à Rome en 1973.

Max Frisch, né à Zurich en 1911, a d'abord travaillé comme journaliste, puis comme architecte jusqu'à sa percée en tant qu'écrivain avec son roman Stiller (1954). Viennent ensuite les romans Homo Faber (1957) et My Name is Gantenbein (1964), ainsi que des histoires, des journaux intimes, des pièces de théâtre, des pièces radiophoniques et des essais. Frisch est décédé à Zurich en 1991.

Renate Langer, née à Salzbourg en 1961, est une littéraire, professeure à l'université de Salzbourg et co-éditrice de la correspondance entre Ingeborg Bachmann et Max Frisch.

Un événement en coopération avec les archives Franz Michael Felder de la Bibliothèque nationale du Vorarlberg.

Photo : Ingeborg Bachmann et Max Frisch, Rome 1962 © Archives Max Frisch, Zurich, Photo : Mario Dondero/SV

Partager cet événement

bottom of page